Anne de Rozières "Profession Rédactrice"

Rédaction, conception, conseil éditorial, formation en orthographe

Archives de communication

Pubs d’autrefois : quand les accroches n’allaient pas chercher midi à 14h

anne-de-rozieres-redactrice-freelance-chocolat-suchard(Cliquez sur les vignettes pour agrandir les images)

Il fut un temps, au tout début de ma looooooongue carrière de communicante, où je travaillais dans le marketing direct.

Le plus gros du travail était les accroches… Dans les années 90/2000, il ne fallait pas se contenter de simplement démarquer le produit : il fallait faire original et « conceptuel » à tout prix.

J’ai le souvenir de brainstormings interminables qui partaient dans tous les sens, qui aboutissaient à des concepts tellement décalés qu’ils en devenaient incompréhensibles… lesquels finissaient immanquablement par être sagement recadrés par le client, au grand dam des « créatifs » que nous étions (ou que certains croyaient être… mais c’est un autre débat).

Quand je remonte très loin dans le temps de notre métier, je suis toujours amusée de la simplicité des accroches.

 

anne-de-rozieres-redactrice-freelance-chocolat-turenne

anne-de-rozieres-redactrice-freelance-chocolat-poulain

C’est vrai, quoi, le chocolat, c’est bon ! Point barre (de chocolat…) !

Alors pourquoi se creuser le ciboulot à aller chercher des tas de trucs ?

« Mon chocolat, il est vraiment bon ».
« Mon chocolat, c’est le meilleur ».
« Mon chocolat, il est tellement bon que vous n’avez qu’à le goûter pour vous rendre compte qu’il déchire grave ».

OK, c’est au ras des pâquerettes, mais si finalement c’était ça, le message le plus efficace ?

Bonne année !

Diapositive 1

A l’instar d’Isabelle, avant que janvier s’en aille, je me dépêche de vous souhaiter un million de bonnes choses pour les 11 mois et 3 jours qui restent : jolis projets tous azimuts, pêche et optimisme à revendre (ce n’est pas parce que les temps sont durs qu’on va se laisser aller, tous mes amis freelances savent de quoi je parle), beauté-douceur-prospérité, pour parodier la formule consacrée santé-bonheur-etc !

Quant à moi, je ne viens pas très souvent ici, vous êtes quelques-uns à m’en faire la remarque.

Mais que voulez-vous, autant j’aime écrire, autant j’ai envie, et besoin, de faire mille autres choses. Ce n’est pas pour rien que mon autre blog (pas mieux entretenu, honte sur moi…) s’appelle « Au four et au moulin »… 😉

Alors oui, je déserte la plupart du temps ma « maison-blog » pour courir d’autres aventures… Mais, je suis ravie de le constater, chaque fois que je reviens m’y poser et que j’ouvre les volets, mes quelques fidèles viennent toquer à la porte dès qu’ils voient qu’il y a de la lumière !

Je parlais de jolis projets tous azimuts tout à l’heure, de four, de moulin, touça touça… eh bien, ce sera mon lot quotidien pour toute cette année 2014 🙂 :

• bien sûr, je poursuis toujours mon activité de freelance en conception-rédaction pour mes clients agences de com et grands comptes : c’est ce que je sais faire de mieux, depuis longtemps. On n’abandonne pas les valeurs sûres !

• histoire de perdre moins de temps dans les transports, j’étends ma clientèle aux petites et moyennes entreprises de mon secteur (la Seine-et-Marne, quelque part entre Brie-Comte-Robert et Ozoir-la-Ferrière, pour ceux à qui ça dit quelque chose). Qui dit PME, dit besoins différents, donc offre différente, qui intègre bien sûr de la communication, locale essentiellement, mais aussi des prestations de télésecrétariat et d’assistanat de direction (dans les PME, ce sont des fonctions très proches) ;

• toute fiérote de ma Certification Voltaire, je surfe sur la vague de la bonne orthographe, très dans l’air du temps en ce moment (à juste titre, je trouve !) : je propose aux entreprises et aux organismes de formation des programmes de remise à niveau en orthographe pour leurs collaborateurs ;

• au passage… j’ai un autre projet dans les tuyaux, démarré à l’automne, qui me tient particulièrement à cœur ; un projet toujours lié à l’écriture et à la langue, à l’enfance aussi, mais sur lequel (par superstition peut-être) je ne m’étendrai pas plus aujourd’hui… Promis, je vous en parlerai dès que.

• sans compter pour finir (tout aussi important !) : mon homme et nos 4 ados, mes amis, mes 2 chats, ma maison, ma tambouille, mes gribouillages/griffonnages/bricotrucs, mon potager partagé, qui ont besoin d’une bonne part des toutes petites 24 heures qui me sont allouées chaque jour (ah bon, vous aussi, vous avez seulement 24 heures par jour ?).

Voilà donc pour moi, pour le pro comme pour le perso, très imbriqués en ce qui me concerne ! Souhaitez-moi bon courage car ça fait un certain nombre de sangliers sur le feu !

Et vous, à part le million de bonnes choses op. cit., qu’avez-vous envie que je vous souhaite en plus cette année ?

Communication : la démo des mots

Originale, cette enquête de l’institut Médiascopie sur la perception de la communication par les Français ! Lire la suite »
%d blogueurs aiment cette page :